Je relis tes lignes          Texte          Images

1.
Surface gravée d’un trait étroit, chemin imaginé entre deux points. D’une épaisseur singulière, une remarque en passant, un fragment, une phrase inachevée. C’est le bord d’une forme, et ses contours, dans son intégralité. Une mélodie arrangée, une récitation, manière dont se forme les horizons. On pense au nivellement, à la capture, à la disposition du corps (à la fois au mouvement et au repos). Ce sont les paumes et les plis, corde serrée autour de la main de quelqu’un; des choses qui ressemblent à des marques dessinées: une suture ou le faîte d’une montage, une incision, telle épaisseur de lumière. Une lame de rasoir contre un miroir, tassant une dose, ou l’agitation des courroies de transmission, les machines érodées, au ralenti. Un conduit, une frontière, un astreignant programme de pensée. Et ici, la tension des piquets de tente, la terre retournée, la profondeur d’une tranchée.

—Matt Donovan,     «Line», Poetry, 181, 2003, p.333

Figure 1.


Figure 2.

2.
Si les coupures sont parfois accidentelles, les fissures, elles le sont quasiment tout le temps. Elles résultent de la fracture de surfaces fragiles causée par une pression, une collusion, ou l’usure. Étant donné que les forces qui créent les fissures sont généralement irrégulières et transversales par rapport aux lignes de fractures, ces lignes, au lieu de les suivre sur toute leur longueur, forment généralement des zigzags et non des courbes.

—Wassily Kandinsky,     Point et lignes sur plan, Gallimard, 1991, p.94-95.

Figure 3.     Microstructure de la fonte


Figure 4.     Microstructure de la fonte

3.
«the fossil track of birds»

—Terme utilisé pour décrire l'écriture manuscrite d'Emily Dickinson.

Figure 5.     Emily Dickinson, Envelope Poems     A 193/194


Figure 6.     Emily Dickinson, Envelope Poems     A 865

4.
***
on peut dire que les mythes finissent
reviennent au point de départ et
le réel dénoue ses confusions

le monde reçoit son histoire

son histoire à lui ne change jamais

un voyage de terminé
et l’oreille rassemble les mots tout près
pour mesurer ce qu’on a gagné

—Bp Nichol     Tête de plage, Le Quartanier, 2015, p.13

Figure 7.


5.
I’ve acquainted quite a few acquaintances by reading, a pleasant method for expanding one’s sphere of knowledge, though one can certainly, I admit, become lazy in this way. One the other hand, characters in books stand out better, I mean, more silhouettishly from one another, than do living figures, who, as they are alive and move about, tend to lack delineation.

—Robert Walser     Microscript

Figure 8.


6.
Conte/Microgrammes/Changements d’échelle, vivier, enfance.

Figure 9.     Rivka Galchen, Eadweard Muybridge slides, from Case Notes from a Medical Student, Triple Canopy


7.
Pourquoi pas «je relis tes lignes»? Relier implique un processus de construction et d’assemblage ou chaque segment / fragment est connecté à un autre de façon à former un tout. N’est-ce pas ce que nous faisons avec ce projet? Puis, il y a l’idée de lire à nouveau, re-lire, qui évoque un peu le processus de déchiffrement et de traduction. Dis moi ce que tu en penses! X
8.
On ne voit plus la trace ou le geste mais plutôt les connexions points par points.

Figure 10.


9.
(no subject)

Figure 11.


10.
La lettre M correspond au μ (mu) des Grecs qui dérivait lui-même du mem phénicien. Le mem est aussi étroitement lié au symbole de l’eau proto-sémitique et à l’hiéroglyphe égyptien de l’eau.

Figure 12.


11.
Ce qu’il faut prévoir pour la récolte: a) des feuilles de buvard au format A3 pliées en deux, qui formeront les cahiers de récolte. Il faut en général en prévoir beaucoup : un par variété de spécimen. On peut aussi utiliser un annuaire pour les faire sécher, en espaçant d'une dizaine de page chaque plante. b) des étiquettes pour numéroter chaque échantillon, sur lesquelles on prendra bien soin de noter au moins la date et le lieu de récolte.

Figure 13.


12.
Des algues microscopiques présentes en abondance dans le plancton marin fabriquent du verre dans des conditions très douces. Ces diatomées – formées d'une seule cellule – s'entourent d'un exosquelette de silice amorphe, nommé frustule, semblable à du verre, qu'elles synthétisent à température ambiante à partir des traces de silice dissoutes dans l'eau (quelques milligrammes par litre).

Figure 14.


Figure 15.


M. M. D.





1.
Je confesse d´ailleurs bien volontiers ce détail qui me caractérise, à savoir qu’en écrivant, j’ai tu, pour ainsi dire, pas mal de choses, et cela, sans la moindre préméditation, car comme écrivain, je formulais de préférence ce qui pouvait n’être pas trop ardu, pas trop délicat à dire, le plus facile, tandis que tout ce qui était difficile je le gardais en moi quand je sortais vaquer à ce qui m´a occupé ici, certes fugitivement seulement, selon ce qui semble être mon habitude.

—Robert Walser     Le territoire du crayon, Éditions Zoe, 2013, p.145.

Figure 1.     Walser dans le paysage

2.
Elles sont très répandues dans la nature; elle apparaissent sur le verglas, les croûtes de terres brulées par le soleil, les rochers accidentés, le bois mort et l’écorce des vieux arbres. À moins que les rayures soient la cause de la fracture, il est rare que les fissures respectent les tracés qui ont pu être dessinés sur une surface.

—Tim Ingold,     Une brève histoire des lignes, Zones Sensibles, 2011, p.68.

Figure 2.     R. Walser, Microgramme

3.
Extension longitudinale; fin cordage; fil tendu pour diriger les opérations; fil soutenant le hameçon du pêcheur; traits sillonnant la paume de la main ou du visage (rides); tracé, esquisse (traits); contour, silhouette, tout ce qui est écrit d’une marge à l’autre—vers; rang; excavation, tranchée; méthode, plan d’action; extension, limite (frontière); équateur, cercle équinoxial; descendants ou ascendants d’une même famille (lignée); dixième partie du pouce, une lettre, comme dans l’expression «je lis te lignes»; fibre de coton ou de lin.

—Tim Ingold,     Une brève histoire des lignes, Zones Sensibles, 2011, p.59.

Figure 3.

4.
J’ai pensé à un titre. Je lis tes lignes. Je me suis dit qu’il rassemblait plusieurs choses, à la fois le duo: le «je» peut-être autant toi que moi. Comme quelque chose d’à «coeur ouvert». Aussi, la ligne c’est ce qui est un début pour une surface, et cela peut-être relié à la fibre, au papier, etc. Je lis tes lignes, cela induit aussi les lignes de la main, de la vie, de l’avenir, etc. Et puis, «je lis» moi lectrice de ta promenade, ce qui me fait penser à R. Walser, à la forme de la nouvelle chez lui, à ses pensées. Mais aussi au fait qu’il a crypté ses «microgrammes» (qui ont ensuite été déchiffrés) et qu’on y a accès aujourd’hui. Ce titre m’évoque plein de choses importantes pour nous. Qu’en penses-tu? x

Figure 4.

5.
Il commence à publier ses poèmes dès 1898, puis ce qu'il nommait des «dramolets», c'est-à-dire des textes «musclés» comme une pièce de théâtre et «effilés» comme un poème. Ainsi paraissent Blanche-Neige et Cendrillon (laquelle paraît en 1901 à Munich), deux variations sur les contes populaires éponymes.

Figure 5.     Tacita Dean, Berlin and the Artist, 2012


Figure 6.

6.
(no subject)

Figure 7.


7.
Je commence par ranger les images, sous la forme de fragments, dans des sortes de lutins transparents, qui me permettent de les voir se superposer. À ce stade, le chevauchement empirique des images me fournit une première matière à réflexion. Je les classe tranquillement, avec plus ou moins d’exigence selon les moments. Elles sont là, je les regarde de temps en temps, et certaines m’apparaissent et s’imposent à moi des mois, voire des années plus tard.

Figure 8.


8.
It rained so I got wet.

Figure 9.


9.
Le tisseur ne travaille pas avec une seule ligne continue de fil, mais avec un ensemble de lignes parallèles qu’on appelle la chaîne. Celle-ci est soutenue par la trame.

—Tim Ingold,     Une brève histoire des lignes, Zones Sensibles, 2011, p.87.

Figure 10.


E. F.